CBD et allaitement : Est-ce sans danger ?

L’intérêt pour des utilisations thérapeutiques du CBD a atteint un point culminant, mais est le CBD est-il sans danger pour l’allaitement ? Voici ce que disent les experts.

La grossesse est une chose, mais la vie post-partum s’accompagne souvent d’une série de défis mentaux et physiques. Selon les Centers for Disease Control and Prevention (CDC), une femme sur cinq souffre de dépression post-partum. On peut également citer l’anxiété, les douleurs chroniques et l’insomnie, toutes aggravées par le manque de sommeil et les changements hormonaux qui surviennent naturellement après l’accouchement. Il n’est donc pas étonnant que de plus en plus de nouveaux parents se tournent vers le CBD (cannabidiol), un composant de la marijuana ou de la plante de chanvre qui n’est pas psychoactif (contrairement au THC, qui provient uniquement de la marijuana).

Le CBD a été présenté comme l’ingrédient actif d’une variété de produits thérapeutiques aux propriétés anti-inflammatoires, antioxydantes, antipsychotiques et antidépressives. Mais est-il sûr si vous allaitez votre enfant ?

Voici ce que les parents qui allaitent doivent savoir sur le CBD.

- Boutique CBD - Kanabiz

Ce que dit la science :

Les recherches se sont principalement concentrées sur le THC, par opposition au CBD, dans le lait maternel, et la conclusion est qu’il est possible de transmettre de faibles niveaux de l’ingrédient psychoactif à votre bébé de cette manière. Une étude publiée dans la revue Obstetrics and Gynecology a examiné des échantillons de lait maternel provenant de huit sujets anonymes consommant régulièrement du cannabis et a constaté que les bébés âgés de trois à cinq mois et allaités exclusivement au sein ingéraient environ 2,5 % de la dose de THC administrée par la mère. (Les chercheurs n’ont toutefois pas prélevé d’échantillons de sang des nourrissons pour voir s’ils avaient des niveaux mesurables de THC dans leur organisme).

Par ailleurs, les substances chimiques du cannabis qui ont pénétré dans l’organisme plusieurs jours ou semaines avant l’allaitement peuvent se retrouver dans le lait maternel, selon Medical News Today. En fait, d’autres recherches publiées dans la revue Pediatrics ont révélé que de faibles niveaux de THC peuvent se retrouver dans le lait maternel jusqu’à six jours après avoir fumé du cannabis ou consommé un produit alimentaire.

Certes, ces recherches ont été menées sur la marijuana et le THC, et non sur le chanvre et le CBD. Mais les experts s’inquiètent de l’effet de tout cannabinoïde sur le développement du cerveau d’un nourrisson.

“Nous ne savons vraiment pas quel impact à court ou à long terme cela peut avoir sur le bébé”, déclare Felice Gersh, M.D., obstétricien et gynécologue certifié et auteur de PCOS SOS : A Gynecologist’s Lifeline To Naturally Restore Your Rhythms, Hormones, and Happiness.

Le CBD est-il sûr pendant l’allaitement ?

“Avoir un nouveau bébé est stressant, et certaines femmes peuvent souhaiter se tourner vers les produits à base de cannabis”, note le Dr Gersh. Mais les données limitées sur sa sécurité – et le fait qu’il passe dans le lait maternel – font que de nombreux experts ont du mal à conseiller son utilisation aux parents qui allaitent.

“Malheureusement, il n’existe pas de données de sécurité permettant à un médecin de recommander l’utilisation du cannabis ou du CBD”, déclare le Dr Gersh.

Mary Clifton, M.D., médecin interniste à New York, est du même avis : “Si une nouvelle maman allaite, il n’est probablement pas sage d’utiliser du CBD. La communauté médicale ne soutient pas l’utilisation du CBD dans ces contextes, parce que des études appropriées ne peuvent pas être réalisées sur les effets sur le bébé ou l’enfant.”

Malgré l’absence de recherches publiées, les nouveaux parents utilisent les cannabinoïdes depuis des milliers d’années, note Robert Flannery, PhD, propriétaire de Dr. Robb Farms. “Oui, le THC et le CBD sont exprimés en petites quantités dans le lait maternel”, affirme Flannery. Et bien qu’il ne se sente pas à l’aise pour suggérer le CBD à un nouveau parent qui allaite, il reconnaît l’utilisation du cannabis dans le passé par les mères allaitantes.

“Nous ne disposons pas de suffisamment d’études pour faire des affirmations dans un sens ou dans l’autre sur la façon dont le lait maternel affecterait les bébés nourris au lait”, déclare M. Flannery. “Le cannabis est un médicament qui a été utilisé spécifiquement pour les femmes enceintes et les mères qui allaitent depuis des millénaires. Je ne ferai jamais d’affirmation sans avoir la science pour l’étayer, mais nous devons comprendre que des preuves anecdotiques peuvent être utilisées pour formuler des hypothèses testables pour valider l’utilisation du cannabis à ce moment de la vie d’une maman.”

Considérez les risques et les avantages

En fin de compte, comme il a été démontré que le CBD “présente peu de risques pour les adultes et les enfants” et qu’il “peut donc ne pas poser de problème”, il est important de peser les risques et les avantages pour la mère et le nourrisson, explique Hilary Peckham, cofondatrice d’Etain Health, le seul dispensaire familial de marijuana médicale entièrement féminin de New York.

Par exemple, de nombreux nouveaux parents souffrent de dépression post-partum : anxiété, fatigue, sautes d’humeur et détachement de l’enfant. “De nombreuses personnes qui en souffrent commencent généralement un traitement d’antidépresseurs qui peut ne pas être adapté à l’allaitement et qu’il faut parfois interrompre”, explique Mme Peckham. “Le fait de commencer à prendre du CBD peut permettre à la mère d’allaiter et de prolonger le temps d’attachement avec son enfant. Parlez-en à votre médecin avant de commencer le CBD, surtout si vous êtes une nouvelle mère.”

En conclusion

L’American Academy of Pediatrics (AAP) et l’American College of Obstetricians and Gynecologists (ACOG) recommandent aux médecins de conseiller aux mères de s’abstenir de consommer tout produit à base de cannabis – y compris le CBD – si elles souhaitent allaiter. Cependant, étant donné la quantité minime de cette substance qui passe dans le lait maternel et le fait que la recherche n’a pas encore confirmé les effets exacts sur le nourrisson, toute personne souhaitant essayer le CBD pendant l’allaitement ferait bien d’en parler à son médecin.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le CBD (Cannabidiol) est un composé naturellement présent dans la plante de cannabis. Il est l’un des plus de 100 phytocannabinoïdes qui ont pu être identifiés par les scientifiques. Consommer du cannabidiol n’entraîne pas de dépendance / addiction, et au contraire du THC – une autre molécule de la plante de cannabis, il n’est pas psychoactif. Cela veut dire que vous n’aurez pas la sensation de vous sentir « high » ou euphorique en consommant du CBD. On prête au CBD de nombreux bienfaits, qui demandent pour la majorité à être prouvés de façon scientifique rigoureuse. Le cannabidiol est notamment utilisé pour lutter contre le stress, l’anxiété, les troubles du sommeil, pour la récupération musculaire ou les articulations, ou encore en support d’autres traitements pour des maladies telles que l’épilepsie.

Nous vous invitons à lire notre article complet sur le CBD pour connaître plus en détails cette fabuleuse molécule.

Le CBD et le THC sont tous des cannabinoïdes dérivés de la plante de cannabis, mais qui sont bien différents.

La distinction importante est que, au contraire du THC, le cannabidiol ne vous intoxiquera pas : il n’a pas de propriétés psychoactives.

Le CBD peut également bloquer certains des effets intoxicants du THC. En se liant aux récepteurs des cannabinoïdes, il empêche en effet le THC d’activer ces récepteurs. Cela se traduit par un effet psychoactif moins intense.

Cela ne signifie pas que le CBD, en soi, ne peut pas offrir un effet. D’importantes doses de CBD entraînent souvent une expérience fort relaxante

L’autre différence majeure est que le THC est officiellement illégal dans une majorité de pays, contrairement au CBD. Sur Kanabiz, vous ne trouverez toutefois que des produits 100% légaux dans votre pays.

Les phytocannabinoïdes présents dans la plante de cannabis imitent les endocannabinoïdes naturellement présents dans notre corps, de sorte qu’ils peuvent agir tel un « complément » – nous aidant au-delà de ce que notre corps peut produire par lui-même.

Le CDB agit en se liant aux récepteurs de cannabinoïdes dans le système endocannabinoïde (ECS) de notre corps, responsable de notre bien-être global.

Ces récepteurs sont présents dans presque tous les tissus et types de cellules du corps humain. Cela explique la palette apparemment très large d’utilisations possibles du CBD : du traitement du stress et de l’anxiété, en passant par le soulagement des douleurs et inflammations, ou encore le traitement de maladies comme certaines formes d’épilepsie.

En France, c’est bien le THC qui est considéré comme illégal (article R.5132-86 du Code de la Santé Publique), et non le CBD. Ce dernier n’est pas considéré comme une substance stupéfiante et cette règlementation ne s’applique donc pas au cannabidiol. Il est dans une zone grise dans la mesure où il n’est ni considéré comme légal, ni comme illégal, par le droit français. Sa commercialisation est possible si trois conditions cumulatives sont remplies :

  • Provenant de variétés de chanvre figurant sur une liste exhaustive validée par l’UE
  • La plante doit avoir un taux de THC inférieur à 0,2%
  • Seules les graines et fibres de la plante peuvent être utilisées

Il est toutefois à noter que la loi européenne est relativement plus souple, et prévaut théoriquement sur le droit français. Le droit européen (Règlement délégué UE 639/2014 et Règlement européen 1307/2013) indique la culture des variétés de Cannabis sativa L. est autorisée dans l’UE à condition qu’elles soient inscrites dans le “Catalogue commun des variétés des espèces de plantes agricoles” de l’UE et que la teneur en THC de la plante ne dépasse pas une concentration de 0,2 %.

Ce règlement s’applique bien entendu à la Belgique, membre de l’UE. Concernant la Suisse, les produits au CBD sont légaux tant qu’ils contiennent moins de 1% de THC.

Quoiqu’il en soit n’ayez crainte : l’équipe Kanabiz se tient constamment informée des dernières évolutions. Tous les produits que vous trouverez sur Kanabiz sont légaux dans votre pays.

Les raisons poussant les consommateurs de CBD vers celui-ci sont nombreuses. Certaines vertus sont confirmées par des recherches scientifiques alors que d’autres restent encore à confirmer par la science. Celle-ci en est encore à son balbutiement concernant le CBD mais les recherches sont nombreuses, de nouveaux bienfaits du cannabidiol sont fréquemment découverts et donnent de nombreux espoirs.

Le CBD est couramment utilisé pour faire face à ces maux / symptômes :

  • Gestion d’anxiété et du stress
  • Soulagement des douleurs chroniques, fibromyalgie
  • En dermatologie : peau irritée, démangeaisons, piqures d’insectes, peau sèche, acné, psoriasis, eczéma)
  • Dans le cadre du sport : courbatures, articulations douloureuses, douleurs musculaires

Des recherches sont par ailleurs en cours et prometteuses pour l’utilisation du CBD dans le traitement de certaines addictions (drogue, alcool, tabac) ainsi que de maladies comme l’asthme et le diabète.

Le CBD est par ailleurs utilisé aux Etats-Unis dans un traitement contre des formes graves d’épilepsie. Il est toutefois important de noter qu’en Europe et en France notamment, les produits au CBD ne peuvent en aucun cas être vendus en tant que médicament / traitement thérapeutique. Ceux-ci sont en effet considérés comme des compléments alimentaires.

0
    Votre Panier
    Votre panier est videContinuer les achats

    Mon Compte

    Accessoires en lien avec l’acte de fumer du cannabis légal, CBD : grinders, feuilles longues…

    Cookies, bonbons, boissons, thés, et autres douceurs à base de cannabis, chanvre et/ou CBD

    Produits à forte concentration en CBD. Concentrés, cires, gelées, isolats et autres…

    Large choix de cosmétiques pour le bain ou la douche: bombes de bain, savons, shampooings…

    Le plus grand choix de e-liquides au CBD. De nombreux parfums et concentrations disponibles.

    Large choix de fleurs CBD et haschs, toutes les variétés indica, sativa, hybrides...

    Le meilleur choix d’huiles sublinguales et topicales au CBD (mais aussi MCT, CBG...).

    Découvrez notre gamme de produits au CBD pour nos animaux favoris, chiens, chats…

    Le CBD avant un effort sportif permet d’avoir un regain d’énergie sans les effets d’autres stimulants.

    Découvrez notre gamme de vaporisateurs portables et pour la maison.