Drogues et CBD : une solution pour lutter contre la dépendance ?

Le CBD pourrait-il aider à combattre l’addiction contre certaines drogues, et en particulier la cocaïne ? 

Une méta-étude (1) parue le 6 juillet dans la revue « Pharmacology Biochemistry and Behavior » semble donner des premiers résultats intéressants et allant dans ce sens.

Cette méta-étude a été réalisée via l’étude de publications parues jusqu’au mois de janvier 2020 dans 5 bases de données différentes. 51 d’entres elles ont été analysées et 14 sélectionnées. Il est important de noter que parmi ces études, aucune n’a été conduite sur des humains et seulement une avait un essai clinique en cours sur l’Homme.

Les études examinées apportent des conclusions parfois légèrement différentes et ne sont pas toujours cohérentes. Les scientifiques ont cependant pu arriver à certaines conclusions solides :

  • Le CBD est une thérapie d’appoint prometteuse pour le traitement de la dépendance à la cocaïne.
  • Il entraîne une réduction de l’auto-administration de cocaïne.
  • Le cannabidiol diminue la sensation de récompense liée à la dopamine libérée lors de la prise de cocaïne.
  • Il favorise l’altération de la mémoire contextuelle associée à la cocaïne, l’hépatotoxicité et les crises induites par la cocaïne.

Des résultats prometteurs donc, mais loin d’être concluants quant à l’application aux humains. Les chercheurs suggèrent en effet fortement que des essais cliniques sur l’Homme sont nécessaires afin de tirer de réelles conclusions.

 

- Boutique CBD - Kanabiz

Qu’en est-il des autres drogues ?

Là encore – et toujours pour les mêmes raisons (c’est seulement depuis quelques années que les études sur le cannabis ont réellement commencé à intéresser les chercheurs), les études sont peu nombreuses et pas toujours très concluantes. Elles laissent tout de même place à de nombreux espoirs.

Soulignons par exemple deux études porteuses d’espoir dans la lutte contre le tabagisme. La première (2), réalisée en 2018, a été conduite sur 30 fumeurs. On leur a demandé de s’abstenir de tabac pendant une journée. Puis on leur a administré une dose orale de 800 mg de CBD pour les uns, ou un placebo pour les autres. On montrait ensuite aux participants des images liées à la cigarette dans le but d’induire une forte envie de fumer. Résultat : forte baisse d’attractivité des images vues par les personnes ayant ingéré du CBD. Cependant, aucune différence significative sur l’envie induite par les images n’a pu être constatée entre les deux groupes.

La deuxième (3) étude visait à étudier les effets du Cannabidiol pour combattre l’addiction à la nicotine. Elle a été faite auprès de 24 personnes. On leur a demandé d’utiliser un inhalateur dès que l’envie de fumer se faisait sentir. Un groupe inhalait du CBD, l’autre groupe un placebo. Le premier a vu une réduction de sa consommation de tabac de 40%. Le « groupe placebo » a quant à lui continué de fumer autant qu’avant.

Et l’alcool ?

Enfin, concernant la dépendance à l’alcool, on peut citer cette étude (4) parue en 2019 dans la revue « Frontiers in Pharmacology ». Elle a permis de constater que le CBD pourrait réduire de façon directe la consommation d’alcool des personnes présentant une dépendance. Elle a toutefois aussi été faite sur des animaux, et il faudra donc attendre encore avant de se réjouir.

Comme souvent dans le domaine de la recherche scientifique liée au cannabis, le mot d’ordre reste… la patience. Et l’espoir, bien entendu !

SOURCES:

(1) https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0091305720300307

(2) https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/29714034/

(3) https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/23685330/

(4) https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC6554654/

Le CBD (Cannabidiol) est un composé naturellement présent dans la plante de cannabis. Il est l’un des plus de 100 phytocannabinoïdes qui ont pu être identifiés par les scientifiques. Consommer du cannabidiol n’entraîne pas de dépendance / addiction, et au contraire du THC – une autre molécule de la plante de cannabis, il n’est pas psychoactif. Cela veut dire que vous n’aurez pas la sensation de vous sentir « high » ou euphorique en consommant du CBD. On prête au CBD de nombreux bienfaits, qui demandent pour la majorité à être prouvés de façon scientifique rigoureuse. Le cannabidiol est notamment utilisé pour lutter contre le stress, l’anxiété, les troubles du sommeil, pour la récupération musculaire ou les articulations, ou encore en support d’autres traitements pour des maladies telles que l’épilepsie.

Nous vous invitons à lire notre article complet sur le CBD pour connaître plus en détails cette fabuleuse molécule.

Le CBD et le THC sont tous des cannabinoïdes dérivés de la plante de cannabis, mais qui sont bien différents.

La distinction importante est que, au contraire du THC, le cannabidiol ne vous intoxiquera pas : il n’a pas de propriétés psychoactives.

Le CBD peut également bloquer certains des effets intoxicants du THC. En se liant aux récepteurs des cannabinoïdes, il empêche en effet le THC d’activer ces récepteurs. Cela se traduit par un effet psychoactif moins intense.

Cela ne signifie pas que le CBD, en soi, ne peut pas offrir un effet. D’importantes doses de CBD entraînent souvent une expérience fort relaxante

L’autre différence majeure est que le THC est officiellement illégal dans une majorité de pays, contrairement au CBD. Sur Kanabiz, vous ne trouverez toutefois que des produits 100% légaux dans votre pays.

Les phytocannabinoïdes présents dans la plante de cannabis imitent les endocannabinoïdes naturellement présents dans notre corps, de sorte qu’ils peuvent agir tel un « complément » – nous aidant au-delà de ce que notre corps peut produire par lui-même.

Le CDB agit en se liant aux récepteurs de cannabinoïdes dans le système endocannabinoïde (ECS) de notre corps, responsable de notre bien-être global.

Ces récepteurs sont présents dans presque tous les tissus et types de cellules du corps humain. Cela explique la palette apparemment très large d’utilisations possibles du CBD : du traitement du stress et de l’anxiété, en passant par le soulagement des douleurs et inflammations, ou encore le traitement de maladies comme certaines formes d’épilepsie.

En France, c’est bien le THC qui est considéré comme illégal (article R.5132-86 du Code de la Santé Publique), et non le CBD. Ce dernier n’est pas considéré comme une substance stupéfiante et cette règlementation ne s’applique donc pas au cannabidiol. Il est dans une zone grise dans la mesure où il n’est ni considéré comme légal, ni comme illégal, par le droit français. Sa commercialisation est possible si trois conditions cumulatives sont remplies :

  • Provenant de variétés de chanvre figurant sur une liste exhaustive validée par l’UE
  • La plante doit avoir un taux de THC inférieur à 0,2%
  • Seules les graines et fibres de la plante peuvent être utilisées

Il est toutefois à noter que la loi européenne est relativement plus souple, et prévaut théoriquement sur le droit français. Le droit européen (Règlement délégué UE 639/2014 et Règlement européen 1307/2013) indique la culture des variétés de Cannabis sativa L. est autorisée dans l’UE à condition qu’elles soient inscrites dans le “Catalogue commun des variétés des espèces de plantes agricoles” de l’UE et que la teneur en THC de la plante ne dépasse pas une concentration de 0,2 %.

Ce règlement s’applique bien entendu à la Belgique, membre de l’UE. Concernant la Suisse, les produits au CBD sont légaux tant qu’ils contiennent moins de 1% de THC.

Quoiqu’il en soit n’ayez crainte : l’équipe Kanabiz se tient constamment informée des dernières évolutions. Tous les produits que vous trouverez sur Kanabiz sont légaux dans votre pays.

Les raisons poussant les consommateurs de CBD vers celui-ci sont nombreuses. Certaines vertus sont confirmées par des recherches scientifiques alors que d’autres restent encore à confirmer par la science. Celle-ci en est encore à son balbutiement concernant le CBD mais les recherches sont nombreuses, de nouveaux bienfaits du cannabidiol sont fréquemment découverts et donnent de nombreux espoirs.

Le CBD est couramment utilisé pour faire face à ces maux / symptômes :

  • Gestion d’anxiété et du stress
  • Soulagement des douleurs chroniques, fibromyalgie
  • En dermatologie : peau irritée, démangeaisons, piqures d’insectes, peau sèche, acné, psoriasis, eczéma)
  • Dans le cadre du sport : courbatures, articulations douloureuses, douleurs musculaires

Des recherches sont par ailleurs en cours et prometteuses pour l’utilisation du CBD dans le traitement de certaines addictions (drogue, alcool, tabac) ainsi que de maladies comme l’asthme et le diabète.

Le CBD est par ailleurs utilisé aux Etats-Unis dans un traitement contre des formes graves d’épilepsie. Il est toutefois important de noter qu’en Europe et en France notamment, les produits au CBD ne peuvent en aucun cas être vendus en tant que médicament / traitement thérapeutique. Ceux-ci sont en effet considérés comme des compléments alimentaires.

0
    Votre Panier
    Votre panier est videContinuer les achats

    Mon Compte

    Accessoires en lien avec l’acte de fumer du cannabis légal, CBD : grinders, feuilles longues…

    Cookies, bonbons, boissons, thés, et autres douceurs à base de cannabis, chanvre et/ou CBD

    Produits à forte concentration en CBD. Concentrés, cires, gelées, isolats et autres…

    Large choix de cosmétiques pour le bain ou la douche: bombes de bain, savons, shampooings…

    Le plus grand choix de e-liquides au CBD. De nombreux parfums et concentrations disponibles.

    Large choix de fleurs CBD et haschs, toutes les variétés indica, sativa, hybrides...

    Le meilleur choix d’huiles sublinguales et topicales au CBD (mais aussi MCT, CBG...).

    Découvrez notre gamme de produits au CBD pour nos animaux favoris, chiens, chats…

    Le CBD avant un effort sportif permet d’avoir un regain d’énergie sans les effets d’autres stimulants.

    Découvrez notre gamme de vaporisateurs portables et pour la maison.