L’image du cannabis : une évolution drastique au fil des ans

L’image du cannabis : une évolution drastique

De la guerre contre la drogue…

Le cannabis partait de loin et avait besoin d’un miracle pour retrouver ses lettres de noblesse face à l’alarmisme et à la calomnie qu’il a enduré au fil des ans.

  • En 1936, sort un film de propagande anti-marijuana financé par une église et appelé Reefer Madness – “La Folie du Joint” (à l’origine intitulé Tell your children – “Dites-le à vos enfants”). L’intrigue est simple : les lycéens fument du cannabis et se transforment en criminels. Et nous ne parlons pas ici de délits mineurs, mais de délits de fuite, d’homicide involontaire, d’homicide involontaire, de suicide, de tentatives de viol avec un des hallucinations et une montée de folie progressive.

- Boutique CBD - Kanabiz

  • En 1961, la Convention unique des Nations Unies sur les stupéfiants commence à réglementer les politiques de la plupart des pays en matière de drogues. Le cannabis est décrit comme extrêmement nocif et dépourvu de propriétés médicales et thérapeutiques, ce qui le place dans la même catégorie que l’héroïne.
  • Ronald Reagan, au cours de son mandat, a déclaré: « J’ai maintenant la preuve absolue que fumer ne serait-ce qu’une cigarette de marijuana est équivalent pour le cerveau à être sur l’île de Bikini lors de explosion d’une bombe H. »

Euh…

A la découverte lente et progressive de la vérité…

La catégorisation du cannabis comme une drogue dangereuse sans aucun bénéfice a retardé toute recherche médicale. Il n’a été découvert qu’en 1989, par la St. Louis Medical University, que nos cerveaux contiennent des récepteurs du THC et du CBD (cannabinoïdes) qui ne se lient pas à aucun autre composé connu.

En 1996, la législation fait un grand pas en avant en Californie avec la Proposition 215, également appelée “Medical Use of Marijuana Initiative or the Compassionate Use Act” (Loi pour l’usage médical de la marijuana). La loi protège contre les répercussions pénales, les patients ou les soignants qui cultivent ou qui sont en possession de cannabis à des fins médicales.

C’est alors que l’opinion publique commence à évoluer. En 1997, le journal britannique The Independent lance une campagne pour « décriminaliser le cannabis ». Depuis, une pléthore d’autres magazines ont exprimé leur point de vue sur la légalisation.

- Boutique CBD - Kanabiz
Le siècle de l’émancipation du cannabis

Le Colorado a été le premier État à légaliser le cannabis à des fins récréatives, en 2014. Washington, la Californie et l’Alaska ont rapidement suivi.

Le Canada a été le deuxième pays à légaliser le cannabis récréatif, en 2018.

Le Luxembourg sera probablement le premier pays Européen à légaliser le cannabis à des fins récréatives. Le cannabis médical y est légal depuis juin 2018.

Aux Pays-Bas, le cannabis est dépénalisé depuis 1976, l’usage récréatif étant autorisé par le système des Coffee Shop. Ce fut le premier pays au monde à légaliser le cannabis médical, grâce à son ministre de la Santé Els Borst, en 1999.

Le cannabis au Portugal est également dépénalisé, à la suite de la dépénalisation de toutes les drogues au Portugal en 2001. Le cannabis médical a par ailleurs été légalisé en 2018.

Comment la légalisation (et une meilleure idée de ce qu’est réellement le cannabis) a-t-elle affecté l’opinion publique?

Royaume-Uni

Une enquête a montré que 76% de la population britannique consommerait du cannabis comme traitement s’il était prescrit par un professionnel de la santé. Il s’avère que les députés s’entendent sur la question avec le public ; 61% d’entre eux soutiennent la légalisation du cannabis à usage médical.

En ce qui concerne la légalisation du cannabis à usage récréatif, seuls 12% députés britanniques approuvent cette idée. Toutefois, le soutien populaire a considérablement augmenté au cours des dernières années. En 2018, 59% de la population était favorable à la légalisation du cannabis récréatif alors que, deux ans plus tôt, une enquête similaire montrait qu’ils n’étaient que 34%.

Etats-Unis

Une enquête menée en 2019 par le centre de recherche Pew, a révélé que seulement 32% des Américains pensent encore que le cannabis récréatif devrait rester illégal. Dix ans plus tôt, ils étaient presque 60%.

- Boutique CBD - Kanabiz
Alors que les “millennials” sont, comme on pourrait s’y attendre, les plus fervents partisans de la légalisation, les baby-boomers et les générations X aussi sont aujourd’hui majoritairement en faveur de la légalisation du cannabis.

- Boutique CBD - Kanabiz
Seulement un Américain sur dix est entièrement contre le cannabis, qu’il soit utilisé médicalement ou à des fins récréatives.

Les athlètes s’expriment

Peu de gens sont soumis à d’aussi hautes exigences que les sportifs professionnels, alors quand certains d’entre eux ont commencé à vanter les bienfaits du cannabis sur leur vie et leur carrière, c’était un signe clair que le vent allait finalement tourner.

Michael Phelps est l’un des athlètes professionnels les plus célèbres qui a été public au sujet de sa consommation de cannabis. Cela ne l’a visiblement pas empêché d’amasser pas moins de 28 médailles d’or aux JO.

Conor McGregor est l’un des combattants les plus renommés de l’UFC et également un grand amateur de marijuana. La ligue UFC est même assez indulgente concernant la consommation de cannabis; Mc Gregor n’a d’ailleurs pas hésité à poster des photos de lui en train de fumer sur les réseaux sociaux. Le CDB est légal dans ce sport depuis 2018.

Beaucoup de joueurs de NBA, une fois à la retraite, ont révélé leur histoire d’amour avec la weed. Kenyon Martin, qui a joué pour les New Jersey Nets, les Denver Nuggets, les Los Angeles Clippers, les New York Knicks et Milwaukee avant de prendre sa retraite en 2015, affirme que jusqu’à 85% des joueurs NBA fument de l’herbe.

Mon opinion personnelle: je pense vraiment que le cannabis va devenir légal un peu partout. Pourquoi ? Il a été démontré à plusieurs reprises que la légalisation ne provoque pas de pics de criminalité et qu’elle peut rapporter des milliards en recettes fiscales. La consommation de cannabis ne fera qu’augmenter et les gouvernements ne voudront pas manquer cette opportunité.

Le CBD (Cannabidiol) est un composé naturellement présent dans la plante de cannabis. Il est l’un des plus de 100 phytocannabinoïdes qui ont pu être identifiés par les scientifiques. Consommer du cannabidiol n’entraîne pas de dépendance / addiction, et au contraire du THC – une autre molécule de la plante de cannabis, il n’est pas psychoactif. Cela veut dire que vous n’aurez pas la sensation de vous sentir « high » ou euphorique en consommant du CBD. On prête au CBD de nombreux bienfaits, qui demandent pour la majorité à être prouvés de façon scientifique rigoureuse. Le cannabidiol est notamment utilisé pour lutter contre le stress, l’anxiété, les troubles du sommeil, pour la récupération musculaire ou les articulations, ou encore en support d’autres traitements pour des maladies telles que l’épilepsie.

Nous vous invitons à lire notre article complet sur le CBD pour connaître plus en détails cette fabuleuse molécule.

Le CBD et le THC sont tous des cannabinoïdes dérivés de la plante de cannabis, mais qui sont bien différents.

La distinction importante est que, au contraire du THC, le cannabidiol ne vous intoxiquera pas : il n’a pas de propriétés psychoactives.

Le CBD peut également bloquer certains des effets intoxicants du THC. En se liant aux récepteurs des cannabinoïdes, il empêche en effet le THC d’activer ces récepteurs. Cela se traduit par un effet psychoactif moins intense.

Cela ne signifie pas que le CBD, en soi, ne peut pas offrir un effet. D’importantes doses de CBD entraînent souvent une expérience fort relaxante

L’autre différence majeure est que le THC est officiellement illégal dans une majorité de pays, contrairement au CBD. Sur Kanabiz, vous ne trouverez toutefois que des produits 100% légaux dans votre pays.

Les phytocannabinoïdes présents dans la plante de cannabis imitent les endocannabinoïdes naturellement présents dans notre corps, de sorte qu’ils peuvent agir tel un « complément » – nous aidant au-delà de ce que notre corps peut produire par lui-même.

Le CDB agit en se liant aux récepteurs de cannabinoïdes dans le système endocannabinoïde (ECS) de notre corps, responsable de notre bien-être global.

Ces récepteurs sont présents dans presque tous les tissus et types de cellules du corps humain. Cela explique la palette apparemment très large d’utilisations possibles du CBD : du traitement du stress et de l’anxiété, en passant par le soulagement des douleurs et inflammations, ou encore le traitement de maladies comme certaines formes d’épilepsie.

En France, c’est bien le THC qui est considéré comme illégal (article R.5132-86 du Code de la Santé Publique), et non le CBD. Ce dernier n’est pas considéré comme une substance stupéfiante et cette règlementation ne s’applique donc pas au cannabidiol. Il est dans une zone grise dans la mesure où il n’est ni considéré comme légal, ni comme illégal, par le droit français. Sa commercialisation est possible si trois conditions cumulatives sont remplies :

  • Provenant de variétés de chanvre figurant sur une liste exhaustive validée par l’UE
  • La plante doit avoir un taux de THC inférieur à 0,2%
  • Seules les graines et fibres de la plante peuvent être utilisées

Il est toutefois à noter que la loi européenne est relativement plus souple, et prévaut théoriquement sur le droit français. Le droit européen (Règlement délégué UE 639/2014 et Règlement européen 1307/2013) indique la culture des variétés de Cannabis sativa L. est autorisée dans l’UE à condition qu’elles soient inscrites dans le “Catalogue commun des variétés des espèces de plantes agricoles” de l’UE et que la teneur en THC de la plante ne dépasse pas une concentration de 0,2 %.

Ce règlement s’applique bien entendu à la Belgique, membre de l’UE. Concernant la Suisse, les produits au CBD sont légaux tant qu’ils contiennent moins de 1% de THC.

Quoiqu’il en soit n’ayez crainte : l’équipe Kanabiz se tient constamment informée des dernières évolutions. Tous les produits que vous trouverez sur Kanabiz sont légaux dans votre pays.

Les raisons poussant les consommateurs de CBD vers celui-ci sont nombreuses. Certaines vertus sont confirmées par des recherches scientifiques alors que d’autres restent encore à confirmer par la science. Celle-ci en est encore à son balbutiement concernant le CBD mais les recherches sont nombreuses, de nouveaux bienfaits du cannabidiol sont fréquemment découverts et donnent de nombreux espoirs.

Le CBD est couramment utilisé pour faire face à ces maux / symptômes :

  • Gestion d’anxiété et du stress
  • Soulagement des douleurs chroniques, fibromyalgie
  • En dermatologie : peau irritée, démangeaisons, piqures d’insectes, peau sèche, acné, psoriasis, eczéma)
  • Dans le cadre du sport : courbatures, articulations douloureuses, douleurs musculaires

Des recherches sont par ailleurs en cours et prometteuses pour l’utilisation du CBD dans le traitement de certaines addictions (drogue, alcool, tabac) ainsi que de maladies comme l’asthme et le diabète.

Le CBD est par ailleurs utilisé aux Etats-Unis dans un traitement contre des formes graves d’épilepsie. Il est toutefois important de noter qu’en Europe et en France notamment, les produits au CBD ne peuvent en aucun cas être vendus en tant que médicament / traitement thérapeutique. Ceux-ci sont en effet considérés comme des compléments alimentaires.

0
    Votre Panier
    Votre panier est videContinuer les achats

    Mon Compte

    Accessoires en lien avec l’acte de fumer du cannabis légal, CBD : grinders, feuilles longues…

    Cookies, bonbons, boissons, thés, et autres douceurs à base de cannabis, chanvre et/ou CBD

    Produits à forte concentration en CBD. Concentrés, cires, gelées, isolats et autres…

    Large choix de cosmétiques pour le bain ou la douche: bombes de bain, savons, shampooings…

    Le plus grand choix de e-liquides au CBD. De nombreux parfums et concentrations disponibles.

    Large choix de fleurs CBD et haschs, toutes les variétés indica, sativa, hybrides...

    Le meilleur choix d’huiles sublinguales et topicales au CBD (mais aussi MCT, CBG...).

    Découvrez notre gamme de produits au CBD pour nos animaux favoris, chiens, chats…

    Le CBD avant un effort sportif permet d’avoir un regain d’énergie sans les effets d’autres stimulants.

    Découvrez notre gamme de vaporisateurs portables et pour la maison.