L’effet d’entourage expliqué scientifiquement en 3 points

L’effet d’entourage expliqué scientifiquement en 3 points

Alors que la recherche continue de dévoiler les mystères du cannabis, les effets d’entourage gagnent en crédibilité. Grâce à leur efficacité et à leur popularité, le THC et le CBD sont devenus des acronymes bien connus des professionnels de la santé et des patients. Les recherches sur leurs effets médicinaux ont révélé leur utilité pour une liste toujours croissante de problèmes de santé.

Mais les extraits purs de THC et de CBD n’offrent peut-être pas les meilleurs résultats thérapeutiques. Un grand nombre de chercheurs pensent que ces substances produisent des résultats supérieurs lorsqu’elles sont administrées sous une forme plus naturelle, soit ensemble, soit en combinaison avec d’autres composés chimiques présents dans les plantes de cannabis, comme les cannabinoïdes mineurs, les terpènes et les flavonoïdes. Ces composés sont souvent appelés “plantes entières” ou “produits à spectre complet”.

Ils affirment que cela résulte d’un principe théorique connu sous le nom d’effet d’entourage. Si certains ont encore des doutes, des preuves expérimentales et anecdotiques ont convaincu de nombreux consommateurs de cannabis et professionnels de l’industrie que l’effet d’entourage est réel.

QU’EST-CE QUE L’EFFET D’ENTOURAGE ?

Lorsque plusieurs molécules du cannabis sont mélangés, leurs effets médicinaux peuvent être altérés ou renforcés. Les saveurs et les capacités psychoactives peuvent également être changées, créant ainsi des produits distincts aux caractéristiques uniques.

Selon ses partisans, l’effet d’entourage peut créer des effets qui ne seraient pas possibles avec du THC ou du CBD pur. Nombreux sont ceux qui travaillent en étroite collaboration avec le cannabis et qui pensent que l’effet d’entourage peut augmenter considérablement l’utilité médicale du THC et du CBD, soit en amplifiant leurs effets connus, soit en élargissant leur champ d’applications thérapeutiques.

Les effets thérapeutiques des composés du cannabis proviennent de leur capacité à se lier aux récepteurs endocannabinoïdes situés dans le cerveau et dans tout le système nerveux central. Le système endocannabinoïde humain est conçu pour se lier aux cannabinoïdes endogènes produits par le corps, mais les composés présents dans les plantes de cannabis peuvent se lier à ces récepteurs tout aussi efficacement.

CANNABINOÏDES, TERPÈNES ET FLAVONOÏDES : COMMENT FONTIONNENT-ILS ENSEMBLE

On pense que l’effet d’entourage résulte des interactions entre les cannabinoïdes et les terpènes. Les terpènes sont des huiles essentielles aux arômes et saveurs distinctifs, et les caractéristiques des différentes variétés de cannabis sont souvent déterminées par leurs concentrations en terpènes spécifiques.

Actuellement, la plupart des recherches sur l’effet d’entourage se sont concentrées sur les interactions entre les molécules de THC et de CBD, et plus précisément sur la manière dont la seconde pourrait affecter la première.

Comme preuve de l’impact du CBD sur les effets du THC, un chercheur mentionne un essai clinique de 2010 portant sur l’analgésique Sativex, qui est prescrit aux patients atteints de sclérose en plaques. Le médicament comprend un mélange relativement équilibré de THC et de CBD.

Dans une étude contrôlée, le Sativex a été administré à des personnes souffrant de fortes douleurs liées à des cancers. Certains participants ont reçu une préparation d’extrait de THC pur, tandis que d’autres ont reçu un placebo. On a constaté que Sativex avait un effet anti-douleur significatif chez 40 % des patients qui l’ont pris, ce qui le rendait deux fois plus puissant que l’extrait de THC pur. Cette différence a été observée même si la teneur en THC de chaque préparation était identique, ce qui signifie clairement que le CDB augmente d’une manière ou d’une autre le pouvoir analgésique du THC.

Des recherches supplémentaires indiquent que Sativex ne produit pas les effets secondaires psychotiques que connaissent parfois les personnes qui consomment régulièrement du THC pur.

Une autre étude, réalisée en 2016, a comparé les expériences des consommateurs de cannabis qui fumaient du THC pur à celles des consommateurs de produits à base de cannabis contenant à la fois du THC et du CBD. Alors que ceux qui consommaient du THC pur éprouvaient des problèmes de mémoire et d’autres difficultés cognitives (résultats typiques associés à ce composé), ceux qui fumaient du THC et du CBD ensemble ne connaissaient pas de tels problèmes.

À l’heure actuelle, les recherches sur les effets de combinaisons spécifiques de cannabinoïdes et de terpènes sont rares. Une méta-analyse de 2018 a révélé que les extraits purs de CBD étaient beaucoup moins efficaces pour réduire l’occurrence des crises chez les patients épileptiques que les extraits comprenant un mélange de cannabinoïdes, dont des terpènes. Alors que 71 % des personnes qui ont pris la préparation mélangée ont eu moins de crises, seuls 46 % des personnes traitées avec du CBD pur ont obtenu le même résultat.

Des études en laboratoire pourraient dans un futur proche apporter plus d’explications sur l’effet d’entourage. Ce jour n’est pas encore arrivé, mais les recherches qui suggèrent fortement que l’effet est réel commencent à s’accumuler, ainsi que de nombreuses preuves anecdotiques d’utilisateurs dont les expériences avec le cannabis médicinal varient en fonction de la composition chimique des produits qu’ils ont consommés.

LES PREUVES ANECDOTIQUES SONT TOUJOURS DES PREUVES

Les chercheurs qui restent sceptiques quant à l’effet d’entourage soulignent l’absence d’études contrôlées en laboratoire. De par sa nature même, l’effet d’entourage est un processus compliqué à tracer et à identifier.

“Nous ne pouvons pas faire des études très fondamentales sur ce qui est vrai”, déplore Mowgli Holmes, un généticien qui a fondé Phylos Bioscience, une société de génétique du chanvre et du cannabis située à Portland, dans l’Oregon. “Mais vous avez des milliers et des milliers de personnes qui rapportent la même chose. Il devient difficile de l’ignorer”.

“Nous avons organisé de nombreux groupes de discussion, collecté et analysé des données, et 80 ou 85 % des gens ressentent directement l’effet que nous leur disons qu’ils vont obtenir”, déclare le chimiste Chris Emerson, cofondateur de Level Blends, une société qui exploite l’effet d’entourage pour créer une gamme diversifiée de produits distincts.

Le témoignage des consommateurs de cannabis est conforme à la thèse selon laquelle de petites différences dans les mélanges de cannabinoïdes et de terpènes créent des expériences différentes pour les consommateurs. Cela semblerait indiquer que des propriétés nouvelles et uniques peuvent émerger de l’interaction de divers composés chimiques du cannabis et que même de minuscules altérations dans la formule peuvent suffire à produire des différences médicalement significatives.

Bien que les preuves anecdotiques soutenant la réalité de l’effet d’entourage ne soient peut-être pas concluantes, elles devraient être suffisamment convaincantes pour motiver les chercheurs à poursuivre leur quête de la vérité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le CBD (Cannabidiol) est un composé naturellement présent dans la plante de cannabis. Il est l’un des plus de 100 phytocannabinoïdes qui ont pu être identifiés par les scientifiques. Consommer du cannabidiol n’entraîne pas de dépendance / addiction, et au contraire du THC – une autre molécule de la plante de cannabis, il n’est pas psychoactif. Cela veut dire que vous n’aurez pas la sensation de vous sentir « high » ou euphorique en consommant du CBD. On prête au CBD de nombreux bienfaits, qui demandent pour la majorité à être prouvés de façon scientifique rigoureuse. Le cannabidiol est notamment utilisé pour lutter contre le stress, l’anxiété, les troubles du sommeil, pour la récupération musculaire ou les articulations, ou encore en support d’autres traitements pour des maladies telles que l’épilepsie.

Nous vous invitons à lire notre article complet sur le CBD pour connaître plus en détails cette fabuleuse molécule.

Le CBD et le THC sont tous des cannabinoïdes dérivés de la plante de cannabis, mais qui sont bien différents.

La distinction importante est que, au contraire du THC, le cannabidiol ne vous intoxiquera pas : il n’a pas de propriétés psychoactives.

Le CBD peut également bloquer certains des effets intoxicants du THC. En se liant aux récepteurs des cannabinoïdes, il empêche en effet le THC d’activer ces récepteurs. Cela se traduit par un effet psychoactif moins intense.

Cela ne signifie pas que le CBD, en soi, ne peut pas offrir un effet. D’importantes doses de CBD entraînent souvent une expérience fort relaxante

L’autre différence majeure est que le THC est officiellement illégal dans une majorité de pays, contrairement au CBD. Sur Kanabiz, vous ne trouverez toutefois que des produits 100% légaux dans votre pays.

Les phytocannabinoïdes présents dans la plante de cannabis imitent les endocannabinoïdes naturellement présents dans notre corps, de sorte qu’ils peuvent agir tel un « complément » – nous aidant au-delà de ce que notre corps peut produire par lui-même.

Le CDB agit en se liant aux récepteurs de cannabinoïdes dans le système endocannabinoïde (ECS) de notre corps, responsable de notre bien-être global.

Ces récepteurs sont présents dans presque tous les tissus et types de cellules du corps humain. Cela explique la palette apparemment très large d’utilisations possibles du CBD : du traitement du stress et de l’anxiété, en passant par le soulagement des douleurs et inflammations, ou encore le traitement de maladies comme certaines formes d’épilepsie.

En France, c’est bien le THC qui est considéré comme illégal (article R.5132-86 du Code de la Santé Publique), et non le CBD. Ce dernier n’est pas considéré comme une substance stupéfiante et cette règlementation ne s’applique donc pas au cannabidiol. Il est dans une zone grise dans la mesure où il n’est ni considéré comme légal, ni comme illégal, par le droit français. Sa commercialisation est possible si trois conditions cumulatives sont remplies :

  • Provenant de variétés de chanvre figurant sur une liste exhaustive validée par l’UE
  • La plante doit avoir un taux de THC inférieur à 0,2%
  • Seules les graines et fibres de la plante peuvent être utilisées

Il est toutefois à noter que la loi européenne est relativement plus souple, et prévaut théoriquement sur le droit français. Le droit européen (Règlement délégué UE 639/2014 et Règlement européen 1307/2013) indique la culture des variétés de Cannabis sativa L. est autorisée dans l’UE à condition qu’elles soient inscrites dans le “Catalogue commun des variétés des espèces de plantes agricoles” de l’UE et que la teneur en THC de la plante ne dépasse pas une concentration de 0,2 %.

Ce règlement s’applique bien entendu à la Belgique, membre de l’UE. Concernant la Suisse, les produits au CBD sont légaux tant qu’ils contiennent moins de 1% de THC.

Quoiqu’il en soit n’ayez crainte : l’équipe Kanabiz se tient constamment informée des dernières évolutions. Tous les produits que vous trouverez sur Kanabiz sont légaux dans votre pays.

Les raisons poussant les consommateurs de CBD vers celui-ci sont nombreuses. Certaines vertus sont confirmées par des recherches scientifiques alors que d’autres restent encore à confirmer par la science. Celle-ci en est encore à son balbutiement concernant le CBD mais les recherches sont nombreuses, de nouveaux bienfaits du cannabidiol sont fréquemment découverts et donnent de nombreux espoirs.

Le CBD est couramment utilisé pour faire face à ces maux / symptômes :

  • Gestion d’anxiété et du stress
  • Soulagement des douleurs chroniques, fibromyalgie
  • En dermatologie : peau irritée, démangeaisons, piqures d’insectes, peau sèche, acné, psoriasis, eczéma)
  • Dans le cadre du sport : courbatures, articulations douloureuses, douleurs musculaires

Des recherches sont par ailleurs en cours et prometteuses pour l’utilisation du CBD dans le traitement de certaines addictions (drogue, alcool, tabac) ainsi que de maladies comme l’asthme et le diabète.

Le CBD est par ailleurs utilisé aux Etats-Unis dans un traitement contre des formes graves d’épilepsie. Il est toutefois important de noter qu’en Europe et en France notamment, les produits au CBD ne peuvent en aucun cas être vendus en tant que médicament / traitement thérapeutique. Ceux-ci sont en effet considérés comme des compléments alimentaires.

0
    Votre Panier
    Votre panier est videContinuer les achats

    Mon Compte

    Accessoires en lien avec l’acte de fumer du cannabis légal, CBD : grinders, feuilles longues…

    Cookies, bonbons, boissons, thés, et autres douceurs à base de cannabis, chanvre et/ou CBD

    Produits à forte concentration en CBD. Concentrés, cires, gelées, isolats et autres…

    Large choix de cosmétiques pour le bain ou la douche: bombes de bain, savons, shampooings…

    Le plus grand choix de e-liquides au CBD. De nombreux parfums et concentrations disponibles.

    Large choix de fleurs CBD et haschs, toutes les variétés indica, sativa, hybrides...

    Le meilleur choix d’huiles sublinguales et topicales au CBD (mais aussi MCT, CBG...).

    Découvrez notre gamme de produits au CBD pour nos animaux favoris, chiens, chats…

    Le CBD avant un effort sportif permet d’avoir un regain d’énergie sans les effets d’autres stimulants.

    Découvrez notre gamme de vaporisateurs portables et pour la maison.