Légalisation Cannabis : le Luxembourg premier pays européen

Le Luxembourg a appelé ses voisins de l’UE à assouplir leurs lois sur les drogues, son ministre de la santé ayant confirmé son intention de devenir le premier pays européen à légaliser la production et la consommation de cannabis. “Cette politique de lutte contre la drogue que nous avons menée au cours des 50 dernières années n’a pas fonctionné”, a déclaré Etienne Schneider à Politico.

“Interdire tout, rendait les choses plus intéressantes pour les jeunes… J’espère que nous aurons tous une plus grande ouverture d’esprit face à l’égard de la drogue”.

Légalisation Cannabis : du mouvement dans les deux ans

Les résidents âgés de plus de 18 ans doivent pouvoir acheter légalement du cannabis à des fins récréatives dans un délai de deux ans. L’État va réglementer la production et la distribution par le biais d’une agence du cannabis. Un projet de loi pour la légalisation du cannabis devrait être dévoilé dans le courant de l’année, fournissant plus de détails sur les types de cannabis qui seront mis en vente et le montant de la taxe qui sera imposée. M. Schneider a déclaré que la législation allait probablement inclure une interdiction pour les non-résidents d’acheter du cannabis afin de dissuader le tourisme de la drogue. La culture domestique est également susceptible d’être interdite.

Les mineurs âgés de 12 à 17 ans ne seront pas pénalisés pour la possession de cinq grammes ou moins de cette drogue, mais ceux qui enfreignent les lois plus généreuses seront frappés de peines sévères dans le cadre de ce plan. M. Schneider a déclaré qu’il souhaitait encourager d’autres pays de l’UE à suivre la voie du Luxembourg. Un accord de coalition gouvernementale entre les libéraux, les sociaux-démocrates et les Verts prévoit une légalisation dans les cinq ans. Si elle est mise en œuvre, le Luxembourg se joindrait au Canada, à l’Uruguay et à onze États américains pour défier une convention des Nations unies sur le contrôle des stupéfiants qui engage les signataires à limiter “exclusivement à des fins médicales et scientifiques la production, la fabrication, l’exportation, l’importation, la distribution, le commerce, l’emploi et la possession de drogues”, y compris le cannabis.

Légalisation Cannabis : l’exemple du Canada et de l’Uruguay

Le Luxembourg a déjà légalisé l’utilisation du cannabis à des fins médicales. La possession de petites quantités à des fins récréatives a également été dépénalisée, mais son achat, sa vente et sa production restent illégaux. Schneider et le ministre luxembourgeois de la justice, Félix Braz, ont visité l’année dernière une serre à Smith Falls, au Canada, pour assister à la production de masse de cannabis par la Canopy Growth Corporation. L’Uruguay est devenu le premier pays au monde à créer un marché national légal de la marijuana lorsqu’il a légalisé cette drogue en 2013 (article légalisation cannabis en Uruguay), et le Canada a suivi le mouvement en 2018. Les Canadiens peuvent commander des produits à base de marijuana sur des sites web gérés par les provinces ou des détaillants privés réglementés et se faire livrer à domicile par la poste.

Le Luxembourg va suivre leur exemple en légalisant la possession de 30 grammes de cannabis. Les recettes fiscales seront réinvesties dans des programmes d’éducation sur les drogues et de traitement des toxicomanies. Deux représentants du Centre du choix des consommateurs, une ONG basée aux États-Unis, se sont rendus au Luxembourg en avril pour offrir leurs conseils en matière de législation. L’un des points litigieux est l’interdiction de l’usage du cannabis en public, qui risque d’entraîner une discrimination à l’encontre des locataires et des personnes aux ressources limitées. Les fonctionnaires ont recommandé d’autoriser l’utilisation de la drogue dans des lieux publics spécifiques. Aux Pays-Bas, probablement le pays européen le plus associé à une attitude détendue vis-à-vis de l’utilisation du cannabis, son utilisation récréative, sa possession et son commerce sont techniquement illégaux.

Légalisation Cannabis : le cas du Royaume-Uni

Il est toujours illégal de posséder, cultiver, distribuer, vendre ou faire pousser du cannabis au Royaume-Uni. Le Royaume-Uni a interdit le cannabis en 1928. La possession est passible d’un maximum de cinq ans de prison, d’une amende illimitée ou des deux. Ceux qui sont poursuivis avec succès pour avoir produit et fourni la drogue de classe B risquent jusqu’à 14 ans de prison, une amende illimitée ou les deux. La police peut imposer une amende sur place ou un avertissement à ceux qui sont pris avec moins de 1 once (28 grammes) considérée comme étant à usage personnel, mais plusieurs forces de l’ordre ont déclaré qu’elles ne cibleraient pas les utilisateurs de cannabis à des fins récréatives.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le CBD (Cannabidiol) est un composé naturellement présent dans la plante de cannabis. Il est l’un des plus de 100 phytocannabinoïdes qui ont pu être identifiés par les scientifiques. Consommer du cannabidiol n’entraîne pas de dépendance / addiction, et au contraire du THC – une autre molécule de la plante de cannabis, il n’est pas psychoactif. Cela veut dire que vous n’aurez pas la sensation de vous sentir « high » ou euphorique en consommant du CBD. On prête au CBD de nombreux bienfaits, qui demandent pour la majorité à être prouvés de façon scientifique rigoureuse. Le cannabidiol est notamment utilisé pour lutter contre le stress, l’anxiété, les troubles du sommeil, pour la récupération musculaire ou les articulations, ou encore en support d’autres traitements pour des maladies telles que l’épilepsie.

Nous vous invitons à lire notre article complet sur le CBD pour connaître plus en détails cette fabuleuse molécule.

Le CBD et le THC sont tous des cannabinoïdes dérivés de la plante de cannabis, mais qui sont bien différents.

La distinction importante est que, au contraire du THC, le cannabidiol ne vous intoxiquera pas : il n’a pas de propriétés psychoactives.

Le CBD peut également bloquer certains des effets intoxicants du THC. En se liant aux récepteurs des cannabinoïdes, il empêche en effet le THC d’activer ces récepteurs. Cela se traduit par un effet psychoactif moins intense.

Cela ne signifie pas que le CBD, en soi, ne peut pas offrir un effet. D’importantes doses de CBD entraînent souvent une expérience fort relaxante

L’autre différence majeure est que le THC est officiellement illégal dans une majorité de pays, contrairement au CBD. Sur Kanabiz, vous ne trouverez toutefois que des produits 100% légaux dans votre pays.

Les phytocannabinoïdes présents dans la plante de cannabis imitent les endocannabinoïdes naturellement présents dans notre corps, de sorte qu’ils peuvent agir tel un « complément » – nous aidant au-delà de ce que notre corps peut produire par lui-même.

Le CDB agit en se liant aux récepteurs de cannabinoïdes dans le système endocannabinoïde (ECS) de notre corps, responsable de notre bien-être global.

Ces récepteurs sont présents dans presque tous les tissus et types de cellules du corps humain. Cela explique la palette apparemment très large d’utilisations possibles du CBD : du traitement du stress et de l’anxiété, en passant par le soulagement des douleurs et inflammations, ou encore le traitement de maladies comme certaines formes d’épilepsie.

En France, c’est bien le THC qui est considéré comme illégal (article R.5132-86 du Code de la Santé Publique), et non le CBD. Ce dernier n’est pas considéré comme une substance stupéfiante et cette règlementation ne s’applique donc pas au cannabidiol. Il est dans une zone grise dans la mesure où il n’est ni considéré comme légal, ni comme illégal, par le droit français. Sa commercialisation est possible si trois conditions cumulatives sont remplies :

  • Provenant de variétés de chanvre figurant sur une liste exhaustive validée par l’UE
  • La plante doit avoir un taux de THC inférieur à 0,2%
  • Seules les graines et fibres de la plante peuvent être utilisées

Il est toutefois à noter que la loi européenne est relativement plus souple, et prévaut théoriquement sur le droit français. Le droit européen (Règlement délégué UE 639/2014 et Règlement européen 1307/2013) indique la culture des variétés de Cannabis sativa L. est autorisée dans l’UE à condition qu’elles soient inscrites dans le “Catalogue commun des variétés des espèces de plantes agricoles” de l’UE et que la teneur en THC de la plante ne dépasse pas une concentration de 0,2 %.

Ce règlement s’applique bien entendu à la Belgique, membre de l’UE. Concernant la Suisse, les produits au CBD sont légaux tant qu’ils contiennent moins de 1% de THC.

Quoiqu’il en soit n’ayez crainte : l’équipe Kanabiz se tient constamment informée des dernières évolutions. Tous les produits que vous trouverez sur Kanabiz sont légaux dans votre pays.

Les raisons poussant les consommateurs de CBD vers celui-ci sont nombreuses. Certaines vertus sont confirmées par des recherches scientifiques alors que d’autres restent encore à confirmer par la science. Celle-ci en est encore à son balbutiement concernant le CBD mais les recherches sont nombreuses, de nouveaux bienfaits du cannabidiol sont fréquemment découverts et donnent de nombreux espoirs.

Le CBD est couramment utilisé pour faire face à ces maux / symptômes :

  • Gestion d’anxiété et du stress
  • Soulagement des douleurs chroniques, fibromyalgie
  • En dermatologie : peau irritée, démangeaisons, piqures d’insectes, peau sèche, acné, psoriasis, eczéma)
  • Dans le cadre du sport : courbatures, articulations douloureuses, douleurs musculaires

Des recherches sont par ailleurs en cours et prometteuses pour l’utilisation du CBD dans le traitement de certaines addictions (drogue, alcool, tabac) ainsi que de maladies comme l’asthme et le diabète.

Le CBD est par ailleurs utilisé aux Etats-Unis dans un traitement contre des formes graves d’épilepsie. Il est toutefois important de noter qu’en Europe et en France notamment, les produits au CBD ne peuvent en aucun cas être vendus en tant que médicament / traitement thérapeutique. Ceux-ci sont en effet considérés comme des compléments alimentaires.

0
    Votre Panier
    Votre panier est videContinuer les achats

    Mon Compte

    Accessoires en lien avec l’acte de fumer du cannabis légal, CBD : grinders, feuilles longues…

    Cookies, bonbons, boissons, thés, et autres douceurs à base de cannabis, chanvre et/ou CBD

    Produits à forte concentration en CBD. Concentrés, cires, gelées, isolats et autres…

    Large choix de cosmétiques pour le bain ou la douche: bombes de bain, savons, shampooings…

    Le plus grand choix de e-liquides au CBD. De nombreux parfums et concentrations disponibles.

    Large choix de fleurs CBD et haschs, toutes les variétés indica, sativa, hybrides...

    Le meilleur choix d’huiles sublinguales et topicales au CBD (mais aussi MCT, CBG...).

    Découvrez notre gamme de produits au CBD pour nos animaux favoris, chiens, chats…

    Le CBD avant un effort sportif permet d’avoir un regain d’énergie sans les effets d’autres stimulants.

    Découvrez notre gamme de vaporisateurs portables et pour la maison.