Pourquoi le chanvre est-il encore meilleur que les arbres pour produire de l’oxygène ?

Commençons par la position des sceptiques. Le chanvre était autrefois considéré comme une plante à drogue illégale, un parent du narcotique cannabis ou marijuana. Aujourd’hui, beaucoup affirment que le chanvre est la plante la plus miraculeuse de notre planète. Mais est-ce vrai ?

Décoder l’énigme du chanvre

Il est légitime de douter des bienfaits du chanvre, à moins de connaître toute l’histoire. Commençons par éclaircir ce point. Pendant la majeure partie du 20ème siècle, la culture du cannabis était interdite, et l’est toujours dans de nombreux pays.

Aujourd’hui, certains pays ont commencé à faire des petits pas prudents pour décriminaliser sa culture. C’est la raison de ce regain d’intérêt apparemment soudain pour le chanvre. La plante et ses qualités miraculeuses ne sont pas “soudaines”, loin s’en faut.

Le chanvre est l’une des premières plantes que l’homme a commencé à utiliser puis à cultiver. L’histoire nous apprend que la première utilisation du chanvre remonte à l’âge néolithique. L’homme a commencé à utiliser le chanvre il y a environ 8 000 à 10 000 ans.

L’histoire la plus ancienne de la culture du chanvre remonte à environ 5 000 ans, selon les archives disponibles en Chine. Cette plante facile à cultiver est une plante merveilleuse, avec une gamme incroyablement large d’avantages. La plante entière est utile aux êtres humains, avec en prime de solides avantages environnementaux.

Le chanvre n’est pas une drogue

De l’alimentation aux matériaux de construction, des vêtements au biocarburant, des voiles de bateau au bioplastique – vous trouverez une partie de la plante de chanvre pouvant le produire. Le chanvre ne peut toutefois pas vous faire planer.

Pourquoi l’interdire alors ? Par un acte d’omission humaine, ou de commission, ou les deux. Le seul crime du chanvre est qu’il appartient à la même espèce végétale que la plante de cannabis ou marijuana : Cannabis Sativa L. Cette relation d’espèce a conduit à sa criminalisation.

Le cannabis narcotique a des niveaux élevés d’un produit chimique appelé tétrahydrocannabinol, plus communément connu sous le nom de THC. Il s’agit du produit chimique psychoactif qui confère à la marijuana sa capacité à altérer l’esprit. La présence de THC dans le cannabis varie généralement de 5 à 10 %, voire plus.

La présence de THC dans le chanvre, en revanche, est limitée à 0,3 % ou moins. C’est pourquoi le chanvre n’a pas la propriété psychotrope de son cousin le cannabis. C’est parce qu’on n’a pas tenu compte de cette différence essentielle que le chanvre a été déclaré comme un produit de contrebande.

- Boutique CBD - Kanabiz

Une plante utilisée par l’homme depuis l’Antiquité a disparu des initiatives humaines, causant probablement beaucoup de tort à l’environnement. Avec la récente renaissance de sa légitimité, les avantages multiples du chanvre refont surface dans le discours humain.

Le chanvre et la production d’oxygène

L’une des nombreuses affirmations concernant le chanvre concerne sa capacité à produire de l’oxygène. Certains affirment qu’à surface équivalente, une plantation de chanvre peut produire 25 fois plus d’oxygène qu’une forêt. Dans quelle mesure cette affirmation est-elle vraie ?

La réponse à cette question apparemment simple est plus compliquée qu’il n’y paraît. Elle est liée à plusieurs facteurs différents que nous devons comprendre. Une rapide mise au point sur le processus de production d’oxygène est utile à cet égard.

Comment les plantes produisent-elles de l’oxygène ?

La réponse est simple : par la photosynthèse, le processus que les plantes utilisent pour produire leur propre nourriture. Le terme photosynthèse signifie simplement “faire des choses avec la lumière”. Les racines des plantes absorbent l’eau et les nutriments du sol. Certaines plantes peuvent également absorber l’eau de l’atmosphère.

L’énergie nécessaire à la photosynthèse provient de la lumière du soleil. La chlorophylle et les caroténoïdes présents dans les feuilles vertes des plantes peuvent absorber l’énergie du soleil. Les plantes absorbent également le dioxyde de carbone de l’atmosphère par des trous invisibles appelés stomates.

Ensuite, par une série de réactions chimiques, le dioxyde de carbone est décomposé et réassemblé pour former du glucose, en utilisant l’énergie recueillie de la lumière du soleil. L’oxygène est produit comme sous-produit de ce processus. Les plantes n’ont pas besoin de l’oxygène présent dans le dioxyde de carbone pendant la photosynthèse.

Ainsi, les plantes stockent un peu d’oxygène pour la respiration la nuit, lorsqu’il n’y a pas de lumière du soleil. Elles libèrent le reste. Les deux facteurs importants dans la production d’oxygène sont donc les feuilles avec la chlorophylle et les caroténoïdes, et la capacité d’absorption du dioxyde de carbone.

Plus de feuilles, plus d’oxygène ?

C’est ce qu’il semblerait. L’oxygène étant un sous-produit de la photosynthèse, les feuilles contenant la chlorophylle et les caroténoïdes devraient être la partie de la plante la plus importante dans ce processus. Les grandes plantes avec une plus grande surface foliaire et un plus grand nombre de feuilles devraient produire plus d’oxygène que n’importe quelle petite plante.

Le chanvre est une plante beaucoup plus petite, avec une surface foliaire plus réduite et un nombre de feuilles considérablement inférieur. Il est donc difficile de croire que le chanvre puisse réellement produire plus d’oxygène que les arbres.

- Boutique CBD - Kanabiz

Pas si simple

Dans cette simple hypothèse ci-dessus, nous oublions l’autre facteur important du processus de production d’oxygène : le dioxyde de carbone. Ce sont les molécules d’oxygène contenues dans ce gaz qui se combinent avec l’excès d’eau dans le corps de la plante pour produire de l’oxygène. Une plus grande capacité d’absorption du dioxyde de carbone est donc également un facteur essentiel.

Il existe suffisamment de preuves pour démontrer que les plantes de chanvre ont une capacité d’absorption du dioxyde de carbone exceptionnellement élevée. Selon plusieurs articles scientifiques, un hectare de chanvre cultivé de manière dense pour la production de fibres peut absorber 22 tonnes de dioxyde de carbone.

Si l’on ajoute à cela la possibilité de faire deux récoltes par an, cela signifie que le chanvre cultivé sur un hectare peut absorber 44 tonnes de dioxyde de carbone en un an. Cette grande capacité d’absorption du carbone contribue considérablement à la capacité de production d’oxygène du chanvre.

Les botanistes nous informent par ailleurs que les plantes à photosynthèse C4 sont plus efficaces dans l’absorption du dioxyde de carbone que leurs homologues C3. Cette différence est due à un processus appelé photorespiration chez les plantes C3 qui les fait respirer même lorsque la lumière du soleil est disponible.

La respiration à la lumière est différente du schéma normal et les plantes émettent du dioxyde de carbone lorsqu’elles respirent, et non de l’oxygène. Le chanvre est une plante C4, sans photorespiration. Cela le rend également plus efficace dans l’émission d’oxygène.

Autres variables significatives

Le taux de photosynthèse des plantes diminue à mesure qu’elles vieillissent. Les grands arbres ayant une surface foliaire considérable et une grande richesse en nombre de feuilles vivent également beaucoup plus longtemps que le chanvre. Cependant, leur capacité à produire de l’oxygène diminue avec l’âge car le processus de photosynthèse ralentit.

Le chanvre, en revanche, est une plante à croissance rapide qui peut atteindre quatre mètres en une centaine de jours. À partir de là, elle est récoltée avant d’avoir eu le temps de vieillir. La capacité du chanvre à produire de l’oxygène ne se détériore donc pas. C’est un autre facteur essentiel qui rend la culture du chanvre plus efficace que l’agroforesterie pour la production d’oxygène.

À quoi cela correspond-il ?

Selon les publications scientifiques, un arbre peut absorber jusqu’à 13 kg de dioxyde de carbone en un an et peut piéger jusqu’à une tonne de ce gaz lorsqu’il a 40 ans. Une comparaison directe n’est donc pas possible.

Il existe également d’autres complications, car les variables exactes ne sont pas clairement définies. Il n’existe aucune étude connue à ce jour qui ait réellement mesuré l’oxygène produit par un hectare d’arbres, pour le comparer à la capacité du chanvre. Cependant, les données suggèrent que la balance penche en faveur du chanvre.

Un hectare de chanvre produira plus d’oxygène qu’un hectare de pommiers, toutes les autres variables restant les mêmes. Ce seul fait peut faire du chanvre le gagnant dans ce débat.

Merci d’être notre fidèle lecteur!

Pour témoigner notre appréciation, nous vous offrons 15% de réduction sur votre prochaine commande. Utilisez simplement le code BLOG15 lors du paiement!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le CBD (Cannabidiol) est un composé naturellement présent dans la plante de cannabis. Il est l’un des plus de 100 phytocannabinoïdes qui ont pu être identifiés par les scientifiques. Consommer du cannabidiol n’entraîne pas de dépendance / addiction, et au contraire du THC – une autre molécule de la plante de cannabis, il n’est pas psychoactif. Cela veut dire que vous n’aurez pas la sensation de vous sentir « high » ou euphorique en consommant du CBD. On prête au CBD de nombreux bienfaits, qui demandent pour la majorité à être prouvés de façon scientifique rigoureuse. Le cannabidiol est notamment utilisé pour lutter contre le stress, l’anxiété, les troubles du sommeil, pour la récupération musculaire ou les articulations, ou encore en support d’autres traitements pour des maladies telles que l’épilepsie.

Nous vous invitons à lire notre article complet sur le CBD pour connaître plus en détails cette fabuleuse molécule.

Le CBD et le THC sont tous des cannabinoïdes dérivés de la plante de cannabis, mais qui sont bien différents.

La distinction importante est que, au contraire du THC, le cannabidiol ne vous intoxiquera pas : il n’a pas de propriétés psychoactives.

Le CBD peut également bloquer certains des effets intoxicants du THC. En se liant aux récepteurs des cannabinoïdes, il empêche en effet le THC d’activer ces récepteurs. Cela se traduit par un effet psychoactif moins intense.

Cela ne signifie pas que le CBD, en soi, ne peut pas offrir un effet. D’importantes doses de CBD entraînent souvent une expérience fort relaxante

L’autre différence majeure est que le THC est officiellement illégal dans une majorité de pays, contrairement au CBD. Sur Kanabiz, vous ne trouverez toutefois que des produits 100% légaux dans votre pays.

Les phytocannabinoïdes présents dans la plante de cannabis imitent les endocannabinoïdes naturellement présents dans notre corps, de sorte qu’ils peuvent agir tel un « complément » – nous aidant au-delà de ce que notre corps peut produire par lui-même.

Le CDB agit en se liant aux récepteurs de cannabinoïdes dans le système endocannabinoïde (ECS) de notre corps, responsable de notre bien-être global.

Ces récepteurs sont présents dans presque tous les tissus et types de cellules du corps humain. Cela explique la palette apparemment très large d’utilisations possibles du CBD : du traitement du stress et de l’anxiété, en passant par le soulagement des douleurs et inflammations, ou encore le traitement de maladies comme certaines formes d’épilepsie.

En France, c’est bien le THC qui est considéré comme illégal (article R.5132-86 du Code de la Santé Publique), et non le CBD. Ce dernier n’est pas considéré comme une substance stupéfiante et cette règlementation ne s’applique donc pas au cannabidiol. Il est dans une zone grise dans la mesure où il n’est ni considéré comme légal, ni comme illégal, par le droit français. Sa commercialisation est possible si trois conditions cumulatives sont remplies :

  • Provenant de variétés de chanvre figurant sur une liste exhaustive validée par l’UE
  • La plante doit avoir un taux de THC inférieur à 0,2%
  • Seules les graines et fibres de la plante peuvent être utilisées

Il est toutefois à noter que la loi européenne est relativement plus souple, et prévaut théoriquement sur le droit français. Le droit européen (Règlement délégué UE 639/2014 et Règlement européen 1307/2013) indique la culture des variétés de Cannabis sativa L. est autorisée dans l’UE à condition qu’elles soient inscrites dans le “Catalogue commun des variétés des espèces de plantes agricoles” de l’UE et que la teneur en THC de la plante ne dépasse pas une concentration de 0,2 %.

Ce règlement s’applique bien entendu à la Belgique, membre de l’UE. Concernant la Suisse, les produits au CBD sont légaux tant qu’ils contiennent moins de 1% de THC.

Quoiqu’il en soit n’ayez crainte : l’équipe Kanabiz se tient constamment informée des dernières évolutions. Tous les produits que vous trouverez sur Kanabiz sont légaux dans votre pays.

Les raisons poussant les consommateurs de CBD vers celui-ci sont nombreuses. Certaines vertus sont confirmées par des recherches scientifiques alors que d’autres restent encore à confirmer par la science. Celle-ci en est encore à son balbutiement concernant le CBD mais les recherches sont nombreuses, de nouveaux bienfaits du cannabidiol sont fréquemment découverts et donnent de nombreux espoirs.

Le CBD est couramment utilisé pour faire face à ces maux / symptômes :

  • Gestion d’anxiété et du stress
  • Soulagement des douleurs chroniques, fibromyalgie
  • En dermatologie : peau irritée, démangeaisons, piqures d’insectes, peau sèche, acné, psoriasis, eczéma)
  • Dans le cadre du sport : courbatures, articulations douloureuses, douleurs musculaires

Des recherches sont par ailleurs en cours et prometteuses pour l’utilisation du CBD dans le traitement de certaines addictions (drogue, alcool, tabac) ainsi que de maladies comme l’asthme et le diabète.

Le CBD est par ailleurs utilisé aux Etats-Unis dans un traitement contre des formes graves d’épilepsie. Il est toutefois important de noter qu’en Europe et en France notamment, les produits au CBD ne peuvent en aucun cas être vendus en tant que médicament / traitement thérapeutique. Ceux-ci sont en effet considérés comme des compléments alimentaires.

0
    Votre Panier
    Votre panier est videContinuer les achats

    Mon Compte

    Accessoires en lien avec l’acte de fumer du cannabis légal, CBD : grinders, feuilles longues…

    Cookies, bonbons, boissons, thés, et autres douceurs à base de cannabis, chanvre et/ou CBD

    Produits à forte concentration en CBD. Concentrés, cires, gelées, isolats et autres…

    Large choix de cosmétiques pour le bain ou la douche: bombes de bain, savons, shampooings…

    Le plus grand choix de e-liquides au CBD. De nombreux parfums et concentrations disponibles.

    Large choix de fleurs CBD et haschs, toutes les variétés indica, sativa, hybrides...

    Le meilleur choix d’huiles sublinguales et topicales au CBD (mais aussi MCT, CBG...).

    Découvrez notre gamme de produits au CBD pour nos animaux favoris, chiens, chats…

    Le CBD avant un effort sportif permet d’avoir un regain d’énergie sans les effets d’autres stimulants.

    Découvrez notre gamme de vaporisateurs portables et pour la maison.